Le Puy du Fou est un endroit aux spectacles inoubliables que vous devez essayer de visiter au moins une fois dans votre vie. Toutefois, pour mieux tirer profit de votre visite, il est important de bien vous préparer. Vous avez donc besoin d’informations très précises et utiles pour bien organiser votre séjour. Cet article vous parle justement de la meilleure façon de s’y prendre pour la préparation de votre séjour au Puy du Fou.

Choisir la durée de son séjour

La durée de votre séjour peut être d’un jour, de deux ou de trois jours.

  • Le Puy du Fou en 1 journée

Vous pouvez visiter ce lieu en une seule journée. Dans ce cas, vous aurez fait une visite éclair. Pour assister à un nombre raisonnable de spectacles, il faut aller vite et laisser tomber certains spectacles proposés.

Il est préférable avec cette option d’être parmi les premiers sur place déjà à partir de 9 heures afin de rentrer à 9 h 30 à l’ouverture. Votre présence à cette heure vous donne des avantages. En effet, cela vous permet de positionner votre véhicule sur le parking le plus proche de l’entrée. Vous serez parmi les premiers à remplir les formalités d’usage et de sécurité comme dans les aéroports.

Si dans le pire des cas, vous devez être là à des heures d’affluence et que vous tenez à votre visite d’une journée, il est indiqué de prendre le Pass Emotion. C’est une proposition qui vous permet de remédier au problème de file d’attente et de manque de places pour les spectacles.

  • Le Puy du Fou en 2 jours

Cette option demeure la meilleure. Dans ce cas, vous devez programmer à l’avance deux jours intercalés par une nuit. Pour mieux apprécier cette visite du parc, il faut réserver longtemps à l’avance et payer un logement sur place afin d’éviter de dormir sur le parc. Sur deux jours, vous aurez le temps de profiter pleinement de chaque spectacle et ne serez pas stressé à l’idée de n’avoir pas assisté à toutes les activités.

  • Le Puy du Fou en 3 jours

La possibilité de faire trois jours de visite existe. Cette option offre un tarif vraiment avantageux surtout pour le troisième jour. Toutefois, vous devez savoir que deux jours suffisent pour assister à tous les spectacles offerts. Le troisième jour devient plus une corvée qu’une visite de plaisir. En résumé, il est préférable de choisir l’option de deux jours de visite.

La meilleure période pour aller au Puy du Fou

En général le Puy du Fou est accessible au public à partir du mois d’avril jusqu’en novembre. Cependant les mois de visite les plus favorables sont juin, juillet, août, septembre et octobre. Dans cette région de Vendée, la température en ces moments-là est propice aux différentes activités du parc.

Acheter son billet à l’avance en ligne

Pour visiter dans les bonnes conditions le Puy du Fou, il faut réserver assez tôt. À certains moments de l’année comme l’été, les places sont vite prises. L’achat de billet sur Internet présente plusieurs avantages. En effet, le ticket sur place vous coûte 41 €, alors que l’achat en ligne vous revient à 36 €.

Sur Internet, vous choisissez l’offre qui correspond à vos désirs. Le tableau des tarifs du Puy du Fou vous indique les spectacles et vous précise les moments où il y a moins d’affluence. Étant donné que le Puy du Fou est considéré comme l’un des meilleurs parcs qui soient, tout le monde veut y séjourner quelques jours. Cela crée de l’affluence et peut vous compliquer la visite si vous ne vous préparez pas à l’avance avec des précautions telles que la réservation de billet 72 heures à l’avance ou plus.

Réserver pour la Cinéscénie

La Cinéscénie est le grand spectacle du soir du Puy du Fou. Sa réservation n’est pas incluse dans le billet classique de la visite en journée. Il faut prévoir 24 € de plus pour ce spectacle en grandeur nature.

Quels spectacles voir en priorité

Il ne faut jamais rater certains spectacles lorsque vous visitez le Puy du Fou. Les activités importantes durent entre 20 et 40 minutes. Les meilleurs spectacles que vous devrez prioriser sont ceux-ci :

  • le Bal des Oiseaux Fantômes : ce spectacle est impressionnant. Les grands oiseaux dansent dans le ciel au-dessus de votre tête. Ce sont des vautours, des aigles et d’autres oiseaux gigantesques à vous faire frissonner,
  • le Signe du Triomphe : vous revivez ici les jeux du Cirque de Jules César. Au cours de ce spectacle, il y a des mises en scène des gladiateurs et une course de chars,
  • les Vikings : les Vikings partent en guerre suite à une rivalité amoureuse,
  • le Dernier Panache : c’est un spectacle saisissant de la vie d’un jeune vendéen qui devient amiral dans la marine française.

Vous pouvez aussi opter pour les Mousquetaires de Richelieu. Cette présentation de combat de cape et d’épée vous plonge dans l’histoire d’une jeune fille pourchassée par ses ennemis. Les Mousquetaires de Richelieu viennent à sa rescousse dans un combat à l’épée et de poursuites à cheval.

Organiser sa journée en fonction des horaires des spectacles

Chaque jour, le personnel d’accueil vous remet un dépliant du programme. Pour bien vous organiser, vous devez prendre un moment pour choisir les spectacles de la journée. Pour cela, vous devez vous baser sur la durée et la distance qui sépare les deux lieux de spectacles. Il faudra reprendre ce planning chaque matin, parce que le Puy du Fou change son programme tous les jours.

Privilégier le Pass Emotion pour éviter les files d’attente

Pour mieux vivre ce moment, il a été créé une option supplémentaire appelée Pass Emotion. Elle vous permet de couper la file d’attente classique des spectacles et de prendre de meilleures places dans les tribunes. Elle vous offre la possibilité de profiter de votre visite du Grand Parc dans les meilleures conditions. Il suffit de débourser 15 € de plus chaque jour pour bénéficier de cette offre.

Où loger au Puy du Fou ?

Au cœur du Puy du Fou, il y a plusieurs hôtels pour vous loger. Cette option est surtout bonne lorsque vous avez une visite de deux ou trois jours. Toutefois, il faut prévoir un budget consistant pour le logement.

La Villa Gallo-Romaine offre le moins cher de tous les hébergements. L’hôtel Les îles de Clovis et ses hébergements sur pilotis sont magnifiques. Sur la place se trouvent aussi les hôtels Le Camp du Drap D’Or et La Citadelle. Néanmoins, pour éviter les mauvaises surprises, il est recommandé de toujours réserver longtemps à l’avance.

Où se restaurer au Puy du Fou ?

Des restaurants sont implantés au Puy du Fou. Pour vous restaurer, vous devez vous rendre dans l’un d’entre eux sur place. Cependant, il vous faudra au préalable réserver sur le site internet du Puy du Fou. L’Auberge ou L’Ecuyer font revivre les ambiances du Moyen-Âge. Le Café de la Madelon vous offre un repas de mariage des années 1914. Pour écouter les chants et les airs de XVIIIe siècle, il faut se restaurer au Relais de Poste. Quant à La Mijoterie du Roy Henry, elle sort du lot avec des repas dotés d’excellents rapports qualité-prix.

Il est possible de venir avec son pique-nique. Cependant, il y a des contrôles stricts à l’entrée qui ne permettent pas de faire rentrer sur le parc n’importe quelle matière comme le fer par exemple. Il faut donc prévoir des moyens de conservations en plastique. En plus, il n’est pas permis de prendre votre pique-nique à tous les endroits dans le parc. Il existe des aires dédiées à la prise de votre pique-nique. Vous devez donc vous y rendre pour manger.

Accès au Puy du Fou : comment se rendre sur place ?

Les moyens pour se rendre au Puy du Fou sont multiples. Vous pouvez vous y rendre en voiture. Le parking est gratuit pour les voitures, sauf pour les camping-cars pendant la nuit de 1 h à 7 heures du matin. Le tarif est de 10 euros.

Vous pouvez aussi prendre une des navettes du parc à partir de Nantes-Atlantique. Cela suppose que vous êtes venu en train jusqu’à Angers ou jusqu’à l’aéroport de Nantes-Atlantique.

Laisser un commentaire